Qi Gong

Les 2 mains levées soutiennent le ciel pour régulariser le Sanjio (triple réchauffeur)

1. Régulariser le Sanjio (triple réchauffeur) renforce les reins: Le méridien du triple réchauffeur est lié aux trois régions (ou foyers) au-dessus du diaphragme, entre le diaphragme et le nombril, entre le nombril et le pubis. Les rôles respectifs de ces trois régions sont: la respiration, la digestion, l’élimination. Le Sanjiao va de l’annulaire à la tête et rejoint le méridien de la vésicule biliaire. Le fait d’étirer et de baisser les bras active et régularise le Qi dans le Sanjiao. Cet exercice permet de trouver la détente et d’ouvrir tous les méridiens. Il agit favorablement sur le Tan-Tien et prévient les douleurs et les contractures du dos. L’énergie peut ainsi circuler librement dans tout le corps. 

A gauche et a droite on parait bander un arc comme pour lancer une flèche

2. Le tir à l’arc renforce les reins: La position assise du tireur à l’arc active la partie basse du corps (région coxo- fémorale) et renforce le Qi des reins. Le geste d’ouverture en abaissant le corps facilite la circulation du bas vers le haut. Ce mouvement permet d’ouvrir la poitrine favorisant une bonne respiration. Il agit sur les blocages au niveau du cou et des épaules. Il traite aussi les sensations d’oppression, tonifiant les méridiens du poumon et du gros intestin ainsi que le Qi des reins. Il active toute l’énergie du corps.

Le bras levé traite la rate et l’estomac

3. Lever le bras traite la rate et l’estomac: Le méridien de l’estomac (yang) est lié au méridien de la rate (yin). Le méridien de l’estomac commence à l’aile du nez et se termine sur le deuxième orteil. Celui de la rate commence au gros orteil et finit sous la langue. Le mouvement de montée des bras en poussant sur les jambes active la circulation dans la rate, l’estomac, et le foie. Cela permet d’agir sur tout l’appareil digestif, en stimulant la rate et l’estomac. Les maladies de l’appareil digestif peuvent être ainsi traitées par cet exercice.

Serrez les poings avec les yeux de feu pour accroître le souffle et la force 

4. Faire le geste élastique du coup de poing est semblable dans les fonctions internes à la deuxième pièce: Les yeux de feu” désignent la concentration de l’esprit. La vigilance coordonnée à la force musculaire et au souffle vital crée le jing (puissance interne). En stimulant et en renforçant le foie, les yeux, les tendons et les muscles, puis en sollicitant le système nerveux et le cortex cérébral, ce mouvement agit sur les troubles de la vue, les douleurs articulaires et tendino-musculaires.

On regarde en arrière comme pour détecter les 5 “fatigues” et les 7 “malaises” 

5. Les “cinq fatigues” font allusion aux maladies des cinq organes internes yin : Le cœur, le foie, la rate, les poumons et les reins. Les “sept malaises” sont liés aux sept émotions : la colère, la joie, la tristesse, la peur, l’obsession, l’inquiétude, l’effroi. Selon la médecine chinoise, l’exagération ou l’inhibition des émotions est nuisible aux cinq organes et engendrent des maladies. La colère nuit au foie, la joie nuit au cœur, la tristesse au poumon, la peur au rein, l’obsession à la rate. Les émotions font stagner l’énergie en haut. Le mouvement du bas vers le haut permet de régulariser le Qi qui stagne en haut. Tournez la tête vers l’arrière décontracte la région cervicale. Cet exercice agit sur le blocage des méridiens situés sous l’apophyse de la moelle épinière de la 7ème vertèbre cervicale. Il a une influence sur tous les méridiens yang et agit également sur le système neuro-végétatif sympathique et parasympathique. Son influence est bénéfique pour traiter l’hypertension, les vertiges et les maux de tête.

Branlez la tete et “agitez” la queue” c’est a dire courbez le dos afin de chasser le feu du cœur

6. Le feu (excès du cœur) dans le foyer médian et au plexus: Peut avoir comme origine une mauvaise alimentation, la respiration d’un air vicié ou le manque de sommeil. Le feu est lié au cœur. Le métal est lié aux poumons. Dans la théorie des 5 éléments, le métal absorbe la chaleur du feu. En remuant et ouvrant la cage thoracique avec les bras (méridiens du poumon), on active les poumons, on éteint le feu du cœur. Apaiser le feu du cœur en atténuant les tensions du système nerveux engendrées par le stress, le surmenage et l’anxiété.

Les 2 mains bien agrippées aux pieds renforce”les reins et les lombes”

7. Les reins sont la résidence de l’essence originelle (yuan jing), qui est la source du souffle originel (yuan qi): Lorsque les reins sont sains et forts, le jing (essence vitale) est retenu et renforcé. En pliant le dos vers le sol, on masse les reins en étirant le dos. En agrippant les pieds on touche les orteils ou le point Yangquan (source bouillonnante) du méridien des reins situé sur la plante du pied. Harmonisez l’énergie dans la partie haute et basse du corps, en mettant en mouvement et en régulant le Qi dans tous les méridiens.

Ployez bien le dos 7 fois et les 100 maladies disparaîtront

8. En s’élevant sur les pieds, on active les 6 méridiens des pieds: Cela régularise la circulation du Qi du bas vers le haut. En déployant le dos, on facilite la circulation haute. La circulation générale s’active. Cet exercice renforce les organes et les muscles situés au niveau de la taille et des lombaires, renforçant ainsi les reins et améliorant la circulation énergétique de la zone abdominale.